Un forum dont le sujet principal est le manga One Piece, mais qui a trait aussi aux mangas en général.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Merci à tous les membres passés sur ce forum ! Merci à ceux qui sont partis, restés et qui reviendront ! Ils ont forgé ce forum, ceci est leur oeuvre *-*
Ils ont écrit l'histoire d'OPR : Mihawk, Arlong, Roronoa Lilian, Ninou825, Zoro Roronoa, Nico.D.Zoro, Nazuky, Darkarena, x-onepiece-x, MissAllsunday, et Elemental
Nous présentons à tous les membres du forum nos meilleurs vœux ! Nous vous accueillons tous les jours à bras ouverts Smile
MERCI à tous ! Un grand BRAVO à Elemental notre Fondateur préféré, génial jusqu'au bout, nous ne l'oublions pas !

Partagez | 
 

 l'île mystérieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Sam 31 Mar 2012 - 8:33

Yes! Super chapitre!
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Sam 31 Mar 2012 - 14:29

Merci pour vos commentaires et surtout merci que vous preniez le temps de lire mes chapitres Smile

Chapitre 20:

Dans les sous-sols, Brook tentait de se rassurer en chantant la chanson préférée de Laboon. Mais il fut rapidement interrompu par un inconnu.
« -Oïe toi le squelette! Je vais te faire passer l’envie de chanter. Une petite lumière s’avança dans le noir mais personne ne semblait la diriger.
-Qui est là ? Demanda en tremblant Brook.
-Je suis devant toi crétin!
-Il n’y a qu’une petite flamme devant moi. Constata le musicien.
-C’EST BIEN CE QUE JE TE DIS! Cria la flamme.
Le squelette s’accroupie et titilla la lumière avec sa canne.
-C’est étrange qu’une petite flamme comme ça puisse parler…
-Tu peux parler t’es un squelette vivant. Railla la flamme. ET ARRETE DE ME CHATOUILLER!
-Oh pardon… Je me demandais juste si vous portiez des sous-vêtements… Et vous êtes quoi au juste?
-Un feu follet! S’impatienta le protagoniste. Mais trêve de bavardage tu fais parti de l’équipage de Mugiwara ma mission est donc de t’attraper! Et le petit feu se transforma en une énorme flamme qui se mit à courir après Brook.
-AAAAAAAAAH! Non je ne veux pas mourir! …Oh mais attendez je suis déjà mort ?! Yohohoho »

Pendant ce temps, la chatte voleuse (parce qu’elle porte effectivement bien son nom) cherchait la salle des trésors pour ne pas repartir les mains vides. Elle se rappela que le jeune marine qui lui avait fait visiter le château plus tôt dans la nuit avait « oublier » de lui montrer l’intérieur des deux petites tourelles situés au extrémités du château. Elle y couru donc avec Chopper qui répétait toujours « Lucile et moi sommes les meilleurs amis du monde ». Lorsqu’elle arriva devant la porte de la salle et qu’elle l’enfonça, elle cru mourir de bonheur. De l’or des tonnes et des tonnes d’or! Des berrys, des bijoux, des perles… La navigatrice se précipita sur son butin mais fut rapidement confronter à la dure réalité : elle n’avait aucun moyen de transporter cet or et le temps lui était compté. Si elle s’était écouté elle aurait trouvé un moyen quelconque de transporter tout cet argent mais son compagnon à côté d’elle qui répétait sans cesse « Lucile et moi sommes les meilleurs amis du monde » lui faisait mal au cœur. Elle empoigna un maximum d’or, porta sur elle tout les bijoux possible et en mis également sur le renne. Lorsqu’elle lui posa une couronne en or sur la tête il s’arrêta au milieu de sa phrase « Lucile et moi som… Hein ? Qu’Est-ce qu’il m’est arrivé??? » La navigatrice arrêta de fourrer des pièces dans le petit sac du médecin et le regarda avec des yeux ronds:
« -Oïe Chopper! C’est bien toi?
-Bah oui c’est moi, qui d’autre cela pourrait-il être? 
La navigatrice fit un énorme câlin à son renne préféré.
-OH Chopper! J’étais tellement inquiète tout à commencé par ma faute…Si seulement les cyclopes ne t’avaient pas attaqués…
-Oïe Nami laisse moi respirer!
Le petit renne rougissait, en effet la navigatrice compressait l’animal entre ces seins.
- Excuse moi Chopper mais je suis tellement contente !!! Bon allez je termine de mettre tout l’or possible dans ton sac et on y va! Et garde bien cette couronne sur la tête! Dit la navigatrice qui venait de reprendre un air sérieux.
-Pourquoi?
-Pas le temps de t’expliquer…et puis je ne saurais pas vraiment le faire de toute manière étant donné que je ne comprend pas tout ce qu’il se passe non plus. »
La rousse aperçût un diadème parmi les centaines de pièces d’ors qui l‘entouraient, par précaution elle le mis sur sa tête, si Chopper avait perdu ses souvenirs comme elle, mais que le contact avec le métal sur son front lui avait fait reprendre ses esprits alors il valait mieux qu’elle en fasse de même. Ils partirent ensuite en courant vers le Sunny.

Dans la cuisine Franky se sentait revigoré. Il allait partir afin de chercher les clés des menottes de Brook, Sanji et Zoro mais un homme se tenait devant lui.
« -Ku….Kumadori? T’es le mec aux cheveux rose d’Enies Lobbie?! S’écria le cyborg qui avait l’impression de revenir dans le passé.
-AAAAAAH !!! Tu connais mon petit frère étranger?
-QUOI??? Qu’Est-ce que tu me racontes?
-Mon petit frère Kumadori! Tu le connais?
-Euh…Disons que j’ai eu l’occasion de faire sa connaissance mais pousse toi de là maintenant je suis pressé!
-Pas si vite! Ami ou pas de mon petit frère j’ai eu des instructions très claires : Eliminer les Mugiwaras.
-Bon eh bien dans ce cas il me semble que les bavardages sont finis…Weapon Left! La main gauche du charpentier se détacha de l’avant-bras laissant apparaitre un viseur et un canon.
L’inconnu, qui ne c’était toujours pas présenté esquiva avec aisance.
-Quoi ? Qu’Est-ce que? Bor*** où est-ce qu’il est?
L’inconnu se trouvait derrière Franky et l’envoya au bout de la pièce où le cyborg se prit le mur en pleine face.
-Aufait, je m’appelle Kamudiro et je ne te pardonnerai jamais d’avoir rendu mon frère fugitif. Depuis sa défaite à Enies Lobbies le gouvernement le cherche activement pour son « incompétence » .
Franky s’extirpa du mur avec difficulté « Mer** comment il a fait pour me donner ce coup? Je ne l’ai même pas senti me toucher pour me projeter » Pensa le cyborg.
-Le gouvernement a bien raison de chercher un incompétent pareil! Renchérit Franky en s’essuyant la bouche d’où un peu de sang coulait.
-Nagurikomi chou shiatsu (attaque du papillon lunaire). Le combattant pris appuie sur le sol (qui s’enfonça sous la force exercé par le combattant) et s’élança dans les airs en pirouettant, en moins d’une seconde il était arrivé face au cyborg. SOUFU! (expédition). Le cyborg fut de nouveau projeté contre le mur mais cette fois ci il le traversa. En fait, il traversa plusieurs parois car il atterrit dans le jardin.
-Merde, mais c’est quoi son problème? Il ne me touche même pas!
-Soru! Kamudiro faisait de nouveau fasse au cyborg. Celui-ci n’attendit pas la prochaine attaque, il n’avait toujours pas remis sa main en place, son canon était donc toujours prêt.
-Weapon…
-Shin'kan' kyus (silence de la mort subite). L’adversaire pinça le nez en métal du cyborg.
-C’est quoi cette attaque pourrie de me pincer le nez?! Articula le cyborg avec une voix aigüe. Et il leva soudainement son pied pour donner un coup de pied dans le ventre de son ennemi. Malheureusement (ou heureusement ?), Kamudiro était aussi grand que son petit frère et le coup de pied de Franky n’atteignit pas le ventre mais l’entre-jambe.
-Oumph! Souffla le Marine qui retint sa respiration sous le coup de la douleur.
-C’est le moment: Strong Hammer ! Le cyborg donna un coup de poing surpuissant dans le ventre de son ennemie qui en recula de quelques centimètres. Put**n il est puissant! Mes coups de poings n’ont presque pas d’effet! Songea le charpentier alors qu’il réitérait son action…

Pendant ce temps dans la tour centrale Sanji qui avait déjà fouillé tout les étages inférieurs sans rien trouver entra en trombe dans la salle où se trouvait M et Sashenky. La scène le laissa perplexe quelques secondes: un vieil homme étendu au sol semblait mal au point et un autre, au visage convulsé par la colère, se frottait la peau jusqu’au sang. Sanji reconnu immédiatement M mais ne savait pas s’il devait attaqué, après tout ses mains étaient toujours menottées par le granit marin. Il n’eut toutefois pas le temps de réfléchir plus longtemps car Luffy arriva en criant « VIENS ICI QUE JTE BOTTE LE CUL!!! » et, dans son élan, éjecta le cuisinier à travers la fenêtre.
« -Oups…Yavais quelqu’un ici il y a quelques instant non? Demanda le capitaine.
-Mais non mais non…Hin Hin Hin…
-C’EST TOI L’ENFOI** QUI AS FAIS DU MAL A MES AMIS??? Se mit soudainement à hurler Luffy dont la colère était revenu.
-Oh… Si peu…hin hin hin
-Gomu gomu no…pistolet! »
Luffy lança son poing à toute vitesse vers son adversaire qui ne put l’esquiver. Il atterrit à la limite de la fenêtre. « Put*** qu’Est-ce que fout V?! » Pensa rageusement le trentenaire.

Dans la forêt Ussop qui s’était mis à trembler comme une feuille faisait face à V:
« -Oïe toi! Tu ne devrais pas être au fond de l’océan à l’heure qu’il est?
-Qu…qu…qui moi? Mais…Mais pas du tout….Je…je je je… Je suis un valeureux guerrier des mers!
-Bah qu’Est-ce que t’as ? Tu as froid? Interrogea V qui voyait « le valeureux guerrier des mers » tremblant de peur.
-Exactement! Protesta Ussop avec le plus de conviction possible.
-Bon, je sens que l’histoire va être vite réglé avec toi! ….Le télépathe ferma les yeux pour mieux se concentrer mais les rouvrit très vite surpris. Ce bandeau autour de ton front… ?!
-Héhé! Eh oui! Kayaku Boshi! Le tireur d’élite lança une bille explosive dans la tête de V, qui malgré son incapacité à prédire les mouvements de son adversaire, réussi à éviter la bille de justesse.
-Si tu crois que mes aptitudes de combats se limitent à la télépathie tu te trompes mon petit…HI HI HI! »

Quelques part dans la forêt…
BAM!
« -Zoro?
-Robin! Décidément je fonce sur tout le monde aujourd’hui…ce matin encore je percutais de plein fouet Nami et ce soir c’est toi…
-Zoro, qu’Est-ce que tu faisais à courir tout seul? Dit Robin en lui souriant malicieusement.
-Je devais te prévenir toi et Ussop au NR789, il est minuit passé et j’étais justement en train de courir pour éviter de te faire attendre…
-J’ai malheureusement perdu Ussop en cours de route…Et puis là tu te dirigeais vers le Nord, pas vers le NR789...
-AU SECOUUUUUUUUUURS!!!!
-C’est quoi ce crie? » Demandèrent en même temps Robin et Zoro qui regardèrent vers le Nord de l’île.

cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Sam 31 Mar 2012 - 14:41

mes yeux danse devant ce chapitre , bah euh koi dire , a force , comme c'est toujours aussi bien , bah c'est bien mais c'est bien , mais a par ça , c'est bien , au et puis au faite , c'est bien et bah voila , c'est bien quoi
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 16:04

Allez je mets le chapitre 21 Smile

Chapitre 21:

Les deux compagnons partirent en courant vers la direction dans laquelle ils avaient entendus le cri. Zoro ne semblait pas souffrir de ses blessures, du moins son visage n’en laissait rien paraître. Ils arrivèrent bientôt à hauteur de V. Ussop se trouvait face à lui…du moins on le supposait vu qu’il n’y avait personne en face.
« -Oïe !!! Zoro, Robin! Vous êtes venus pour me sauver? Cria le tireur d’élite depuis la cime d’un arbre.
-Ussop-kun! Qu’Est-ce que tu fais au sommet de cet arbre? Demanda Robin qui venait d’apercevoir long-nez.
-Ce….ce mec ! Il est méga fort! Dit Ussop.
-Arrête de faire ta poule mouillé Ussop et vas te battre! Exigea Zoro. Le ton était tellement autoritaire que le tireur d’élite se sentit obligé de descendre du végétal et de retourner au combat. A peine eut-il touché le sol qu’il attaqua son ennemi.
-Bon, ça va être vi…vivi…vite réglé! Affirma Ussop qui n’y croyait pas lui-même. Tamago Boshi! Un œuf pourri fonça sur V qui l’esquiva avec aisance.
-Vois-tu misérable avorton, j’ai appris agilité, rapidité et efficacité ces dernières années en allant chasser pour ma fille tous les jours. Les mets les plus délicieux, selon ses propres dires, étaient ceux qui avaient eues le plus peur avant leur mort. Bien entendu les animaux ressentent la peur mais un humain qui en plus d’avoir peur, a le don de se mettre à pleurer, à gémir, à supplier, donnait un goût exquis au sang délicieux de mes victimes. J’étais parti chercher un esclave au funérarium puisqu’on m’a dit qu’il y avait des cadavres tout frais, mais tu feras parfaitement l’affaire pour le dîner de Lucile. . Je ne devrais pas être là puisque M m’a demandé de lui apporter un savon et de l’eau, mais mon ange doit avoir tellement faim…Je vais donc en terminer maintenant avec toi! Le télépathe fonça sur Pipo et le plaqua au sol en lui coupant la respiration par la force du choc. Ma fille va A-DO-RER ton sang…Le télépathe commença à sortir une sorte d’énorme seringue. Sa « poche » de réservoir devait pouvoir accueillir environ six litres. (Bon alors comme V est censé parler avec sa machoire cassé j'ai préféré tout vous traduire dès le début ^^)
-Attend…At-Attend !!! Six litres….six litres c’est la quantité de sang dans un corps humain!!!
-Chut! Ça ne te feras pas mal…HI HI HI
-Zoro il faut intervenir! Séis… Commença à dire l’archéologue.
-Non! C’est le combat d’Ussop! Dit le bretteur en posant sa main sur l’épaule de Robin.
V approcha sa seringue de la carotide (artère dans le cou) du tireur d’élite.
-Pu***! Pensa Ussop. Je n’ai pas pu lui infliger un seul coup…Il réussit à extirper un dial de sa sacoche à le déclencha. C’était le flash Dial et la lumière produite déconcentra son adversaire qui lâcha prise. RETOURNEMENT DE SITUATION! S’exclama Ussop fier de lui qui continua d’attaquer.
-Aaaaah! Mais c’est quoi ce truc? Dit V en reculant.
-Hé hé, tu ne devrais pas ouvrir la bouche comme ça mon coco. Tabasco boshi!
Une bille de Tabasco entra à toute vitesse dans la gorge du télépathe.
-AAAAAAAh! Ça arrache! De l’eau, de l’eau ! Criait V qui avait perdu son sang-froid (faut dire qu’il peut pas avoir chaud avec une bille qui arrache la gorge ^^ c’est bon jme tais… --’’).
-Sanren Kayaku Boshi! Ussop lança trois billes explosives simultanément qui touchèrent toutes trois le télépathe.
-Argh! C’est quoi ce bordel ?! Je ne peux pas perdre contre un minable comme lui…
-Tu sais ce qu’il te dit le minable ?! Interrogea Ussop. Il te dis : Sakuretsu Saboten Boshi! Une petite bille se dirigea vers son adversaire et libéra des petites lames d’acier au contact de l’homme.
-Aïeeeeeeuh!
-  « Aïeeeeeeuh » ?! T’as quel âge pour dire « Aïeeeeeeuh » ? Dit Ussop qui retenait un rire.
-Tu vas le regretter! Le télépathe profita de ce moment d’inattention pour attaquer. Il couru en direction du tireur d’élite et lui donna un coup de le ventre.
-OUMPH! S’exclama Ussop dont les yeux sortait presque de leur orbite à cause de la violence du coup.
-HI HI HI! Assez joué maintenant. Le télépathe sortit un « poing américain » dont les pics avaient été remplacé par des lames. Ton sang sera absolument exquis après tout ça…
-Gloups!
-Chimeishou! (coup mortel). Le poing de V alla s’enfoncer dans la poitrine d’Ussop…Quoi ?! Qu’Est-ce que c’est encore que ce tour? Dit le frère qui n’avait toujours pas enfoncé ses lames dans le cœur d’Ussop.
-Hé hé! J’adorerais t’expliquer mais je crains que tu ne puisses pas comprendre. Le tireur d’élite redirigea son impact dial qui avait absorber le coup et le plaça sur le buste de son adversaire. Bye bye!
Impact!
V voltigea dans les airs et atterrit inerte sur le sol quelques mètre plus loin.
-Youhou! Et un-zéro !
-Bon plus de temps à perdre il faut que je vous fasse un récapitulatif de la situation. Dit Zoro qui coupa tout l‘enthousiasme d‘Ussop d‘avoir gagné son combat.
-Vous ne me félicitez même pas? Dit tout penaud Ussop.
-Les membres de l’équipage sont entrés dans le château et nous avons perdu la trace de Luffy. Il était en prison avec nous mais lorsque nous nous sommes échappés il a prit les devants. Je ne sais toujours pas où se trouve Nami et Chopper…
-Avec Ussop nous avons découvert un drôle de chantier au nord qui m’intrigue énormément. Puisque le rendez-vous au NR789 est annulé car nous nous sommes retrouvé ici, je voudrais y retourner rapidement.
-C’est trop dangereux, je t’accompagnes. Conclut Zoro.
-Moi personnellement je veux bien retourner au NR789 même si le rendez-vous est annulé…Murmura Ussop.
-Bien alors toi retourne au…Chut écoutez! Ordonna le bretteur. L’alarme…ils ont coupé l’alarme!
-Tu penses qu’ils se sont fait recapturer? Demanda Robin qui connaissait déjà la réponse à sa question.
-Impossible, ils ne sont pas fous au point de se laisser avoir une deuxième fois et puis les marines me comptent parmi les fugitifs donc ils n’auraient pas coupé l’alerte sans m’avoir retrouvé. Je n’aime pas ça….
-C’est vrai que c’est étrange, nous sommes facilement repérables avec les camescargots et pourtant aucun marine n’est venu nous interpeller excepté V mais il semblerait que c’était involontaire…
-Bon pas de temps à perdre. Robin tu voulais aller voir ce qu’il y avait au sud ?
-Non au nord. Mais oui, le « funérarium » d’après ce qu’a dit V.
-Bien, je t’y accompagne, Ussop, prépare le NR789 et essaye de reprendre le contrôle du Sunny, il faut qu’il soit prêt lorsque nous voudrons partir de cette île.
-A…Attendez…vous voulez que j’aille récupérer le navire alors qu’il doit être gardé par des centaines de marines?!  »
Ussop ne se fit pas entendre par ses compagnons qui étaient déjà parti en courant. « Tssss…ils devraient savoir que je refuse ce genre de mission suicide d’habitude…Non! Il ne faut pas que je me décourage! Je suis un valeureux guerrier des mers et ma victoire sur ce crétin est la preuve que je me suis rapproché de mon but! EN AVANT! » Et le tireur d’élite parti lui aussi en courant dans la direction de la crique où était amarré leur canot.

Dans le jardin, Lucile venait de se rendre compte que sa tatie et Crotte étaient partis. Prise de panique mais aussi de colère car on l’avait abandonnée lâchement elle se mit à courir dans le jardin afin de retrouver les nouveaux membres de sa famille…

Pendant ce temps Sanji se relevait après sa chute du haut de la tour.
« -Putain qui est l’abruti qui m’a éjecté ?
-Oïe ! Sanji! Tu viens me donner un coup de main? S’exclama Franky
-Quel coup de main?! Que…Kumadori? S’étonna le cuisinier.
-Alors toi aussi tu connais mon petit frère? Cria Kamudiro. Je vais te faire payer à toi aussi!
-Sora beni (ciel pourpre) Les cheveux de Kamudiro se mirent à gesticuler comme des tentacules en direction des deux Mugiwaras.
-C’est quoi ce délire? Interrogea Franky surpris de cette attaque « chevelutantesque »
-Mon petit frère était fort mais il n’étais pas (et il ne le sera jamais) plus fort que moi! Sentez la douce odeur de mort qui plane au dessus de vos âme éperdus. Rejoindre l’au-delà ne vous sera que bénéfique!  »
« Put**n mes coups de pieds sont inefficaces contres des cheveux » Pensa le cuisinier.
« Mer**, il faudrait que nous puissions nous rapprocher de cet abruti aux cheveux longs » Rumina le charpentier.

… ^^

Spoiler:
 


Dernière édition par Segnolita le Mer 4 Avr 2012 - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 16:33

mouah ah ah ah , vivement le chapitre 22

Non mais venez voir ça , ce chapitre ne serais pas plus court que els précédents ? moi je trouve , ou alors , il est trop bien ducoup j'ai pas vu a la vitesse que j'ai vu x)
Enfin , même si il est plus court sache qu'il est très bien aussi ^^ , en tout cas , 20/22 ^^ ma petite patate x)

En parlant de fic , je dois finir mon chapitre VIII aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Luffy1999
Pirate de Pacotille
Pirate de Pacotille
avatar

Messages : 51
Berrys : 80
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 18
Localisation : Avec les Mugiwara

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 16:37

Trop cool !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 17:35

Sachez que le chapitre 22 est désormais TER-MI-NEE !! xD et que je me suis laché U_u il fait une page de + que les chapitres que je fais habituellement ^^ ça me permettra de me rattraper sur le chapitre 21 qui était je l'avoue un peu plus court (je pensais que sa passerait inarpeçue mais on ne peut rien te cacher nico xD) Alors... quand est ce que je le mets ce chapitre ?! Razz ah ah ah ^^ je sais pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 18:08

maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 18:27

Chapitre 22 pour récompensé nico de m'avoir convaincu xD

Chapitre 22


Dans la forêt, Robin et Zoro étaient arrivés au « funérarium », où les esclaves se faisaient tués par les marines.
« -Qu’Est-ce qu’il se passe ici? Questionna le bretteur dont l’horreur de la scène lui faisait faire une grimace. Pourquoi on assassine tous ces innocents?
-Je ne sais pas… Il y a énormément de marine! Vous avez eu des ennuis lorsque vous êtes sortis des cachots?
-Pas vraiment non, quelques troupes qui courraient à droite et à gauche, mais aucune lorsque nous sommes revenus à la surface.
-Les marines ont du recevoir l’ordre de venir ici et d’exécuter ces malheureux. Confia tristement la brune.
-Mais pourquoi? Et puis d’abord c’est quoi ce bord** , pourquoi il y a un tunnel à la base de ce volcan?
-DES INTRUS! Un marine venait de repérer les deux Mugiwaras.
-Mer**! »
Une troupe de soldat arriva mais le bretteur les envoya valser grâce à l'un de ses katanas (Zoro ne peut pas utiliser son santoryu car ses mains sont encore prisent par les menottes). Les marines de cette base avaient cependant un niveau d’entrainement supérieur à celui des autres marines qu’ils avaient rencontrés lors de leur nombreux périples et c’est donc tout naturellement qu’ils revinrent à la charge. Les blessures de Zoro étaient graves et même si le bretteur tentait de ne pas montrer sa souffrance devant Robin, son corps faiblissait de minute en minute. L’archéologue le remarqua immédiatement et voulu lui venir en aide mais elle vit dans les yeux de Zoro que son aide le déshonorerais et puis, après tout, d’autres marines attaquaient aussi Robin qui finalement était elle aussi bien occupée. La brune dû avoir tellement recours à son « clutch » qu’aucun marine n’osait l’attaquer au bout de quelques minutes. Ce moment d ’hésitation fut mit à profit par Robin qui s’élança vers Zoro et lui retira son bandeau métallique. Aussitôt l’épéiste adopta la même attitude que sur l’île des cyclopes et se mit à découper sadiquement les malheureux qui s’approchaient de lui. L’archéologue était parti se réfugier un peu plus loin de peur que le bretteur ne la reconnaisse pas dans sa folie meurtrière. « Pardonne moi Zoro de te faire subir ça… » Pensa tristement l’historienne. Au bout de quelques minutes de carnage le bretteur avait accompli sa tâche. Il se retourna ensuite vers Robin avec le même regard démoniaque. L’archéologue sentit ses jambes faiblir, elle ne pouvait pas fuir, ou du moins elle ne voulait pas fuir « ne JAMAIS plus laisser Zoro seul » se répétait-elle sans cesse. Il arriva à sa hauteur et commença à lever son sabre. « Réagis! » Lui criait une voix dans sa tête, mais l’historienne en était incapable. Alors l’acier froid vint se planter dans son épaule où le sang chaud se mit à couler…Des larmes montèrent aux yeux de Robin, avec sa main gauche elle leva doucement son bras et déposa le bandeau sur la tête du bretteur. La pupille de Zoro redevint alors normale est il retira sa lame sans comprendre comment elle avait pu arrivé dans le corps de la belle brune. Le bras de Robin retomba mollement comme une poupée de chiffon puis ce fut le corps entier de l’archéologue qui s’affala sur le bretteur qui la retint en lâchant précipitamment son katana au sol.
« -Oïe Robin! C’est quoi ce bord** ?! S‘affola Zoro.
-Rien…C’est ma faute. Remets ce bandeau correctement sur ta tête tu veux? Il risque de glisser…
Zoro tenta avec le plus de délicatesse que lui permettait ces mains menottés de déposer l’historienne au sol et ajusta tant bien que mal le bandeau sur son front. Pendant son action, Robin avait fermé les yeux ce qui affola le bretteur qui crut au pire. Il passa ses mains derrière son dos et la secoua.
-Oïe ROBIN!
-Oui, je suis là…
-Oh tu restes avec moi! Put*** Chopper, où est-ce qu’il est encore celui là?
-Désolé…
-Désolé de quoi? C’est moi bord** qui t’es fait ça… Put*** je ne comprends rien…Je ne suis donc plus capable de protéger mes amis?
-Amis…
L’archéologue se remettait à fermer les yeux.
-Oïe Robin! Restes avec moi!
-Zoro… Tu sais au début on ne s’appréciait pas beaucoup mais…
-Oui oui bon on a pas de temps à perdre! Coupa le bretteur qui réussit à mettre Robin sur son dos. Il était décidé à lui trouver un médecin le plus vite possible.
-Non attend… Il faut aller dans ce tunnel.
BOUM !
Un robot sosie de Kuma venait de lancer un petit rayon laser en direction des deux compagnons. Le diamètre du laser n’était pas très grand mais diablement efficace : un cratère assez profond venait de se former à l’endroit exact où se tenait les Mugiwaras quelques secondes auparavant.
-Non on a pas le temps! Décida le bretteur qui commençait à avoir des sueurs froides en vue de la situation critique dans laquelle il se trouvait.
-S’il te plaît…Et l’archéologue s’évanouit à moitié.
-Put***… »
Le bretteur ramassa rapidement son katana au sol avec ses dents et partit en direction du tunnel qui fut bouché dans la seconde qui suivit à cause de l’éboulis provoqué par un robot qui les visaient. A peine furent-ils à l’intérieur que la température augmenta considérablement, il devait faire 35°C. Un tempescargot (température + escargot) situé à quelques mètres du bretteur indiqua 43°C. Le bretteur se résigna à avancer prudemment. Sur ces épaules Robin délirait:
« -Alabasta…je t’ai vu…mister One…battu… 
-Oïe Robin! Je vais où? Le tunnel se séparait en deux.
-Gazon…j’aime bien le gazon moi…
-Elle délire complètement… bon à droite! »
Zoro s’enfonça dans la grotte. Elle avait été évacué de tous ces ouvriers et les personnes entassées sur les côtés n’étaient plus que des cadavres attendant l’état de décomposition pour ne devenir que poussière. Pourtant l’épéiste s’arrêta soudainement, un cadavre venait de bouger. Il regarda attentivement et vit une petite fillette qui soulevait le corps d’un vieil homme.
« -Oïe toi! Qu’Est-ce que tu fous là? Articula le bretteur qui avait toujours son katana dans la mâchoire.
La gamine se mit à courir ce qui obligea Zoro de laisser Robin quelque instant au sol le temps qu’il rattrape l’enfant.
-Réponds maintenant! Qu’Est-ce que tu fiches ici? Questionna autoritairement Zoro qui avait attrapé la gamine.
-Il va me tuer! Il va me tuer! Hurlait l’enfant.
-Bien sûr que non regarde. Et le bretteur s’accroupi pour déposer son katana au pied de la gamine. (Il n’allait quand même pas le cracher au sol!)
-C’est pas vrai! Dit la gamine qui s’empara du sabre.
-Ecoutes, mon amie est souffrante, il faut que je lui trouve un médecin mais elle a d’abord insisté pour que nous entrions dans cette grotte alors je suis ici comme toi et je suis coincé parce que la sortie est bouchée alors faisons plutôt équipe.
La petite fille se décala légèrement sur le côté pour voir derrière le bretteur. Effectivement une magnifique femme brune était assise et elle délirait.
-Tu n’es pas un méchant de la marine?
-Ah ah ah ! Ça non! Tu peux me le croire je suis un pirate!
-Wahou! Un pirate! C’est cool la vie de pirate?
-Ça dépend du capitaine…Bon allez, viens et expliques moi en chemin. Le bretteur revint sur ces pas avec la petite fille et reprit Robin sur ces épaules.
-Et à Skypeia aussi… Continuait de délirer l’archéologue.
-C’est qui cette dame? Demanda la petite fille. C’est ta copine?
-Euh copine….oui c’est…c’est une amie quoi…pas d’ambigüité. Rougit Zoro. Bon alors comment t’appelles-tu ? Que fais-tu ici? C’est quoi cette grotte?
-Doucement! C’est un interrogatoire ou quoi? Se vexa l’enfant. Je m’appelle Naoli et je travaille dans cette grotte depuis toujours. Lors de l’évacuation tout à l’heure c’était la panique et dans l’affolement je me suis retrouvé coincé sous les cadavres. J’ai voulu m’extirper mais quand j’ai entendu les marines qui fusillait à la hâte les gens je suis resté caché… Ma maman et mon papa sont morts depuis longtemps mais j’avais encore mon petit frère…Ici on extrait du minerai de lave.
-Du minerai de lave? A quoi ça sert?
-C’est le seul minerai au monde efficace contre le granit marin.
-QUOI??? On peut détruire le granit marin grâce à ce minerai?!
-Oui, initialement cette île a été habité uniquement pour les travaux de recherche d’un certain Dr.Vegapunk mais le gouvernement a rapidement trouvé d’autres fonctions pour cette île. Comme celle de repère secret pour le gouvernement mondiale.
-Un repère secret pour quoi ?
-Une arme à ce que j’ai entendu…mais je n’en sais pas plus.
-Dis petite, si le minerai de lave…
-Kaseigan. Coupa Naoli. La pierre de lave s’appelle du Kaseigan.
-Oui alors si le kaseigan peut détruire le granit marin pourquoi le gouvernement voudrait l’exploiter? Ils ne veulent pas détruire le granit marin puisque c’est leur seule arme contre les utilisateurs de fruit du démon.
-C’est vrai…Ma mère disait que si le gouvernement faisait ça c’est parce qu’il voulait être les seuls à connaître la qualité du kaseigan mais peut-être que l’exploitation du kaseigan est pour tout autre chose. Nous ne devions que nous contenté d’extraire le minerai après tout, nous ne sommes au courant de rien.
-Encore une question. Dit Zoro. Mon ami cyborg à réussi à briser ses menottes en granit marin grâce à un coup de… un coup de vent gazeux tout à l’heure comment est-ce possible?
-Je dirai que selon la force de ce coup de vent, de la proximité des menottes et surtout selon leur état, un tel phénomène peut arriver. Tu sais Aniki, le sel de mer est très corrosif c’est pourquoi il n’est pas étonnant de voir des falaises reculer au fil des années du rivage de la mer. C’est parce que le sel a en quelque sorte manger la roche. Il en va de même pour le granit marin, il s’autodétruit ce qui provoque une fragilité des menottes au bout d’un certain temps.
-Tu es une fille bien dégourdi Naoli. Sourit le bretteur. J’aurais besoin d’un peu de kaseigan pour libérer mes autres amis qui sont encore menottés (et moi aussi par la même occasion).
-Lors de l’évacuation, les marines ont en priorité sortit tout le minerai pour le mettre à l’abris…
-Il ne nous suffit qu’à l’extraire alors. Dit Zoro. Après tout nous sommes dans la mine où on l’extrait, si on creuse on peut bien en trouver encore un peu.
-Ce n’est pas si simple…Normalement nous avons une combinaison contre la chaleur et …Regardes là bas. Nous empruntons ces échelles pour descendre encore plus en profondeur dans la terre.
Naoli, Zoro et Robin étaient arrivés près d’une échelle en béton.
-Bon ok je descend et je prend un peu de kaseigan. Combien il en faut pour détruire disons…trois ou quatre paires de menottes?
-L’équivalent d’un paire de menottes est de 100grammes alors il te faudra 400grammes mais ce n’est pas facile!
-Je n’ai pas le choix! Affirma Zoro qui s’en voulait d’avoir blessé Robin.
-Bon…alors tiens, reprend ton katana…Les marines ont enlevé tout les outils présents dans la mine. Et prend ça aussi. La petite fille tendit au bretteur un morceau de tissu souple en métal. Ça te permettra de stocker le kaseigan. Quand tu auras environ 100 grammes revient me le donner ici et je le modèlerai à la forme d’un savon afin qu’il soit plus simple d’utilisation.
-D’accord j’y vais. Le bretteur déposa un baiser sur le front de Robin et commença à descendre les échellons.
-Aniki! Sois prudent! Le kaseigan est une roche caractérielle, il faut réussir à l’extraire rapidement et à l’emprisonner dans le morceau de tissu que je t’ai donné sinon en moins de cinq secondes il aura disparu et tu devras à nouveau creuser.
-D’accord j’ai compris.
-Attend Aniki. Comment tu t’appelles?
-Moi ? Zoro. Dit le bretteur en faisant un sourire rassurant à Naoli. Prend bien soins de mon ami.
Le bretteur s’enfonça dans les entrailles de la terre.
-Et n’oublies pas que tu travailles dans un volcan! Si tu fais quoique ce soit d’inconsidéré tu peux crée une éruption! Dit Naoli en haussant la voix. Mais le bretteur ne semblait pas l’avoir entendu…

study


Dernière édition par Segnolita le Mer 4 Avr 2012 - 22:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Mer 4 Avr 2012 - 18:50

waaaaaaaaaaaaaaaaaa , j'ai bien fais de convaincre notre prétresse Smile l'amour apparait peu a peu , c'est ce que j'aime , c'est pas subitment , après , la longueur a changé , j'ai remarqué que effectivement , c'était plus long , sinon super comme toujours , je me lasserai jamais ^^ , que dire d'autre a par que c'est super ? rien je crois en tout cas sache que je continuer mon chapitre ce soir car je dois changer mes meubles de place dans ma chambres , donc je me dois de m'organiser ^^
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Sam 7 Avr 2012 - 18:03

Ah AH AH Nico x) dépêche toi d'en finir avec ton prochain chapitre que je puisse te martiryser quand je te demanderai le chapitre suivant Twisted Evil


Chapitre 23

Du côté de Nami et Chopper leur progression vers le Sunny n’avait pas été gêné par un marine ce qui intriguait énormément la navigatrice. Ils descendirent les marches du château quatre à quatre quand tout à coup la porte menant à la cave s’ouvrit soudainement:
« -Yohohohoooooooooooooooo! Aidez-moiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Hurlait le squelette en courant. Oh Nami! Pourrais-tu me montrer tes sous-vêtements s’il te plait?
-BAKA! Cria t-elle en lui donnant un coup de pied.
-REVIENS ICI! Rugit la flamme qui était arrivée. OOOH! Quelle belle femme! Laissez moi vous exprimer les sentiments ardents qui me viennent si soudainement dans mon cœur enflammé par votre beauté.
-Hein? Dit la rousse, surprise de voir une flamme parler.
-Non mais qu’Est-ce que je dis moi? Ma mission est de vous attraper!
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! » Se mirent à crier Chopper, Brook et Nami en fonçant vers la sortie.
Ils passèrent devant Sanji, Franky et Kamudiro qui les suivirent simplement de la tête sans comprendre pourquoi ils passaient en courant devant eux. Puis lorsque la flamme enragée passa à son tour, ils firent le rapprochement.
« Nami chérie! Je viens à ton secours! Ah non je peux pas je suis coincé dans ces satané cheveux… »
Les Mugiwaras coururent jusqu’au port où se trouvait leur bateau et essoufflés, il s’arrêtèrent. Ils ne prirent pas le risque de monter à bord du Sunny où la flamme risquait de les suivre et de brûler le navire.
« -Pfiou! De l’eau, put*** il me faut de l’eau! Ah non c’est vrai, je ne peux pas boire mon feu s'éteindrait. Dit la flamme. Put*** mais vous ne savez que courir ou quoi? Vous ne savez donc pas vous battre? S’écria la flamme visiblement énervé de sa course.
-Moi personnellement je ne tiens pas à terminer cuit comme un rôtie. Dit Brook. Même si il n’y a rien à cuire vu que je ne suis que des os… Yohohoho!
-Bon assez parlé! Je vais vous faire souffrir suffisamment pour que vous ne puissiez plus bouger et que je puisse vous trainez jusque dans les cachots sans entendre vos jérémiades.
-Brook, Chopper, montez dans le bateau et préparez le pour que nous puissions partir à tout moment. Je m’occupe de la flamme, après tout ce n’est que du feu j’en aurai rapidement terminé avec lui! Dit Nami qui déjà avait sorti son perfect climat tact.
-Une jeune fille simplement pour me battre? Ne me sous estimerez-tu pas un peu? Se vexa la flamme.
-Tu restes du feu, le feu ne peut rien contre l’eau. S’exclama Nami en tirant la langue.
-Tu es bien jolie mais tu as la langue un peu trop bien pendu. Kyu mera (boule de feu)! La flamme prit une forme arrondi et fonça sur Nami qui sauta sur le côté pour éviter l’attaque. Mais la boule rectifia sa trajectoire afin d’atteindre la navigatrice.
-AAAAAH! Hurla Nami qui venait de se bruler la cheville.
La flamme reprit une forme « normale » et prit la parole.
-Ça fait mal n’Est-ce pas? Ne t’inquiète pas je ferais en sorte de ne pas trop t’abîmer…La flamme redevint une boule et se dirigea à toute vitesse vers la rousse. Cette fois, elle se défendit et avec son climat tact frappa la flamme comme une balle de baseball. A sa grande surprise, le feu fut dévié. Ainsi donc derrière ces flammes se cachait un corps solide que l’on pouvait toucher!
-Argh! Saches que jamais personne ne m’avait jusqu’ici frapper! Tu regretteras ton geste!
-C’Est-ce qu’on va voir! Rétorqua sarcastiquement la navigatrice. Cold Ball! Nami fit tourner entre ses doigts l’un de ses bâtons météorologique afin que des bulles d’airs frais viennent humidifier l’air.
-Si tu crois que ton tour de magie pour enfants me fait quelque chose!
-Et si tu crois que le simple fait de te transformer en boule de flammes m’impressionne!
-Alors comme ça tu ne veux plus jouer à la baballe? D’accord…Yachou hi (oiseau sauvage de feu). La flamme pris la forme d’un aigle qui se dirigea à toute vitesse sur la rousse.
-FIREBIRD STAR! Sur un petit radeau à l’aspect médiocre, quelqu’un venait de lancer une attaque qui avait fait dévier le coup de l’ennemi. C’était Ussop qui était revenu jusqu’au port grâce au NR789.
-Ussop! S’écria Nami ravie.
-En chair et en os! Dit le tireur en se montrant lui-même du doigt avec un sourire charmeur. Bon je te laisse faire la suite par contre…moi je vais…je vais amarrer le bateau tiens!
-T’inquiète pas, je n’aurais pas besoin de toi pour la suite! Désolé la flamme mais ce combat fut de courte durée, mes bulles d‘humidification ont terminées leur boulot, à la revoyure! RAIN TEMPO!
Une averse se créa au dessus des deux combattants et le feu fut rapidement éteint.
-Déjà ?! Ah ah ah ! Maiiiis le capitaine Ussop aurait pu en venir à bout tout seul dans ce cas là !
-Mais oui…»Murmura Nami en souriant, après tout, le coup d’Ussop l’avait bien aidé.

Dans la tour, M avait finalement réussi à faire partir le granit marin friable qui s’était incrusté dans sa peau, il avait du pour cela se gratter jusqu’au sang les bras mais l’essentiel était là : il pouvait désormais se battre.
« -Petit *** , mon frère n’est pas venu m’apporter son foutu savon mais ça ne m’empêchera désormais plus de te vaincre.
-Pourquoi tu veux du savon? Je trouve pas que tu pues moi. S’étonna Luffy.
-CRETIN, ÇA N’A AUCUN RAPPORT! S’écria M en se relevant. Bien, il suffira de faire comme la dernière fois. Moldorick ferma les yeux afin de se concentrer, une image sur la cornée de Luffy se créa et celui-ci de mit à baver.
-De la viande…
-Hin hin hin…Quel sombre idiot. »
Soudain V arriva en trombe dans la pièce, il haletait.
« -M !!! Dégofé gai u oune ibrégue. (M!!! Désolé j’ai eu un imprévue)
-Tu veux dire que tu as préféré allé chercher du sang frais pour ta fille plutôt que de m’obéir!
-Gomllends ma M, el affait veffument gim.. (Comprends moi M, elle avait tellement faim…)
-Hein? Bordel tu veux pas t’exprimer correctement pour une fois? S’énerva M.
-Dégofé…Lourloi il é lu li? (Pourquoi il est là lui?) S’exclama V en voyant Luffy.
-JE COMPREND RIEN!!! Hurla M.
-Leffe, touin lé safon. (Bref, tiens le savon) et V le lança à son frère qui, aussitôt après l’avoir attrapé le relança à toute vitesse dans le front de son frangin.
-IMBECILE! Je n’en ai plus besoin! Espèce d’incompétent…
-LUTIN GAIE FEE BIAIS! (Putain mais fais chiez!)
-Qu’Est-ce que tu me parles de lutins et fées gaies?
-Leffe,…(Bref,…)
-POURQUOI TU ME PARLES D’ELFES MAINTENANT? Coupa M qui perdait sérieusement son sérieux.
-Galèffe mé leffe! (Pas elfe mais bref!)
-TU TE FOUS DE MA GUEULE AVEC TES GALETTES???
-Gin ? (hein?)
-Viens ici. Dit autoritairement M à son frère. Celui-ci s’avança prudemment, son frère lui faisait peur lorsqu’il entrait dans des colères noires comme celles-ci.
CRAC!
M venait de remboiter la mâchoire de son frère mais ne lui lâcha cependant pas la tête.
-Merci frérot, tu peux me lâcher maintenant.
-Tu vois, Vélicien, je m’étais toujours dis que tu était un incapable. En particulier le jour où je t’ai vu te marier avec la SEULE femme que je n’avais jamais aimé. Je t’en ai voulu, énormément, j’ai même songé à plusieurs reprise à t’assassiner. Puis un jour tu es venu avec ce fameux fruit et j’ai su que je n’avas pas agi stupidement en attendant ta mort. L’idée d’aller voir notre troisième frère connu sous le nom de DOCTEUR Vegapunk était ingénieux. Avoir ces capacités sur le contrôle d’un esprit humain…Mais j’avais toujours eu après cela cette haine folle envers toi et ta femme, sans compter votre détestable fille, LUCILE! Je ne m’attribuerai pas le mérite qu’elle ce soit fait mordre par un sanguiserpent, mais j’avoue qu’il m’a été d’une grande aide. Que ta fille se mette à tuer sa propre mère est donc passé inaperçue, « elle devait avoir soif de sang » disais-tu, et moi je riais intérieurement sachant parfaitement que cela n’était dû qu’a moi, qu’à mon pouvoir, qu’à ce misérable esprit si facile à manipuler qu’est celui de ta fille.
-Qu’Est-ce que tu es en train de…
-Chuuuuut! Allons allons, mon frère, es-tu donc si stupide? Pourtant j’ai vraiment cru pouvoir te sauver de ta stupidité mais tu ne m’a jamais atteins à la cheville! Comment Kushiro a pu t’elle tomber amoureuse de toi et non pas de moi?! M’enfin bon, tout cela n’a plus d’importance, je vais te rendre un grand service, tu vas pouvoir rejoindre ta bien aimé…Ne t’en fais pas pour ta fille, elle te rejoindras quand j’en aurai fini avec Mugiwara.
-Attend!
CRAC! M venait de tordre le coup de son propre frère qui tomba mort sur le tapis.
-Un déchet en moins sur cette misérable Terre! Conclut M en se frottant les mains. Il cracha sur la dépouille de son frère en ajoutant: même pas capable d’apporter un savon!
Sashenky était toujours au sol et venait de voir l’horreur de la scène, il rampa discrètement au sol pour atteindre son bureau…Luffy lui était devenu furax, il se faisait craquer les phalanges en fusillant du regard son adversaire.
-ALORS COMME ÇA TUER TON FRERE NE TE DERANGE PAS? Cria Luffy hors de lui.
-Hin hin hin. Ne t’énerves pas pour lui, il n’en valait pas la peine…Oh! Mais attends! Si il en valait peut-être la peine… Je sens un flux étrange monter en moi, c’est comme ci…c’est comme si le neurofruit entré en moi entièrement qu’il m’appartenait désormais plus à 50% mais à 100%.
-ARRETES TON CHAR ET RAMENES TOI! Gomu gomu no….
-HIN HIN HIN. M ferma les yeux et se concentra « Stop, détends toi, désormais nous sommes allié »
Luffy arrêta son attaque et devint limpide.
-Non…non je …veux…………veux pas.
-Mais si tu veux, bien sûr que si! Insista la voix.
-…. »

Sashenky avait atteint son bureau et avait appuyé sur un escargotphone dorée…

Mais que va t'il donc se passer? confused xD


Dernière édition par Segnolita le Dim 8 Avr 2012 - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 2:50

Le buster call ^^ alors tu vois , je suis peut etre pas chez moimais au moin jarrive a lire ta fic ^^ en tout cas jai bien aime la partie ou la flamme parle a nami , sa ma fait penser a nous quand on parle sur la chatbox x) apres sinon pas mal le coup de M qui tue son frere , en tout cas , un bon chapitre fait toujour plaisir a 2h49 du mat x)



ps : je suis sur mon tel la donc desoler pour les fautes etc et aussi si des fois je me co sur la cb et que je parle c ke le tel est capricieu et a la flemme de noter ^^ sinon bon reveil ( si tu vois sa ce matin Wink)
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 9:51

Purée! J'ai loupé plein de chapitres!
Bon, toujours aussi chouette, super.
Continue!
Revenir en haut Aller en bas
Darkarena
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 406
Berrys : 551
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 19
Localisation : là où je suis tiens 8D

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 19:25

Pas mal !
J'ai lu le chapitre 1 mais j'ai trop la flemme de continuer x)
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 19:39

Bah alors ne me harcèles pas pour que je lise ta fic >< moi je te force pas à lire la mienne --"
Revenir en haut Aller en bas
Darkarena
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 406
Berrys : 551
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 19
Localisation : là où je suis tiens 8D

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 20:09

Ouais mais toi t'as des lécteurs!

EDIT Nazu' : OMG... Dark' c'est n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
TLaw
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 373
Berrys : 430
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Dim 8 Avr 2012 - 20:47

Toi qui m'as fait découvrir les fanfics, je n'en suis pas déçu. Tu écris bien , (tu dois avoir un talent Very Happy ) ton histoire est bien montée (je n'ai eu le temps que de lire les derniers chapitres) surtout continu sur cette voie.
J'imagine que toutes les fanfics ne sont pas de la même qualité mais je trouve que le principe est cool.
Revenir en haut Aller en bas
Segnolita
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 469
Berrys : 594
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    Jeu 12 Avr 2012 - 12:24

Merci beaucoup Tlaw Very Happy ça me fais très plaisir Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'île mystérieuse    

Revenir en haut Aller en bas
 
l'île mystérieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» La fleur mystérieuse
» Vingt mille lieues sous les mers et L'île mystérieuse
» Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Reverse :: L E    B A R :: Fictions :: Abandonnées-
Sauter vers: