Un forum dont le sujet principal est le manga One Piece, mais qui a trait aussi aux mangas en général.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Merci à tous les membres passés sur ce forum ! Merci à ceux qui sont partis, restés et qui reviendront ! Ils ont forgé ce forum, ceci est leur oeuvre *-*
Ils ont écrit l'histoire d'OPR : Mihawk, Arlong, Roronoa Lilian, Ninou825, Zoro Roronoa, Nico.D.Zoro, Nazuky, Darkarena, x-onepiece-x, MissAllsunday, et Elemental
Nous présentons à tous les membres du forum nos meilleurs vœux ! Nous vous accueillons tous les jours à bras ouverts Smile
MERCI à tous ! Un grand BRAVO à Elemental notre Fondateur préféré, génial jusqu'au bout, nous ne l'oublions pas !

Partagez | 
 

 Rancune de l'opprimée, by V Power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nazuky
Empereur
Empereur
avatar

Messages : 3295
Berrys : 3860
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon lit entrain de me faire empalay

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mer 26 Déc 2012 - 18:28

OMFG C'EST TROP BIEN SUIIIIIIIIIIIIIITE ! SUITE !
Trop hâte de voir la suite *-*

________________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
IMPORTANT. JE SUIS SOUMISE A DARKARENA ET A PERSONNE D'AUTRE,OK.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Je suis soumise à Darkarena <3<3<3  Il m'empale tout les soirs <3 c:
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Jeu 27 Déc 2012 - 17:55

Merci beaucoup.** Tiens , vos compliments me font tellement plaisir que je lâche la suite! c'est pas beau ça? Bon, c'est petit, mais promit, le suivant sera beeeeaucoup plus long.

J'étais pétrifiée. Devant moi, à quelques mètres à peine, le but que je m'étais fixée apparaissait, par pur fruit du hasard. C'était trop tôt. Mon corps refusait d'obéir, tiraillé entre l'envie de fuit ou de combattre. Je n'étais pas assez forte.
Une autre évidence me frappa elle aussi, celle de l'identité de mon blond et de son camarade. Sanji la jambe noire, et Roronoa Zoro, le chasseur de pirates. Paniquée, j'ai enfin réussi à dégager mon bras, dans un élan primitif et désordonné d'instinct. Le fameux Sanji reporta à nouveau son regard sur moi, tremblante et affolée comme une proie à l'agonie.
Monkey D. Luffy ne bougeait pas. Tout juste un rictus interrogateur. Vaguement, au milieu de la tempête qui balayait mon esprit et ma logique, l'option rassurante qu'il ne me connaisse pas encore est apparue. Cette me rassura quelques peu, bien que je fût encore incapable de contrôler mes spasmes de terreur.

"Sanji, je crois qu'elle va pas bien, tu devrais p'être lui cuisiner d'la viande.
Mon esprit soupira de soulagement. Il ne semblait pas me reconnaître.
- La viande ne résout pas touts les problèmes, baka! Fulmina en réponse le blond, mais, se tournait plus près de moi, rajouta d'une voix roucoulante:
-Bien que je soit tout à fait disposé à servir cette charmante demoiselle."

Derrière lui, le sabreur laissa échapper un éclat de rire moqueur, qui n'eu pas réponses.
La peur commençait à disparaître peu à peu, pour laisser la trace d'un angoisse sombre et physique, qui me prenait au tripes. Ma couverture était fragile. Il suffisait d'un détail, d'un minuscule moment d'inattention, et ces trois pointures m'auraient à leur merci.
Je décidai d'opter pour le silence, un caractère docile et soumis, pour espérer peut-être dégarpir plus tard, dans un instant de relâchement.
Ils voulurent m'inviter à bord de leur bateau, ce à quoi je refusais poliment, avec la bonne éducation qu'on m'avait jadis enfoncé dans le crâne. Ils insistèrent. J'ai fini par lâcher.
Le trajet se fit pour moi en arrière, gardant une distance suffisante pour paraître à la fois réservée et polie, mais aussi pour éviter questions et discussions qui auraient pu se créer. Heureusement pour moi, les deux subordonnés se chamaillaient si puisement qu'il ne semblaient pas vraiment envieux de me connaitre. Quand au capitaine, il ne paraissait pas spécialement intéressé par ma présence.
Enfin, je jugeait l'instant prompt à la disparition. Je fit donc semblant de m’intéresser à un stand, m’éloignant donc du petit groupe. Il n'y eu pas de réactions de leur part, et je cru le stratagème réussi. J'ai attendu. Puis la peur primaire à pris le dessus, et j'ai courut à toutes jambes le plus loin possible.
Ma petite nature me fit m'effondrer quelques rues de là, la sang battant dans mes tempes et les poumons enflammés. Épuisée, mais sauve. Je me souviens avoir contemplé pendant plusieurs minutes ce sol de terre battue sec et granuleux, sur lequel ma sueur tombait, comme si rien d'autre autour n'existait. Jamais je ne m'étais sentie aussi soulagée. Mes habits avaient beaux être brunis par la terre, mes cheveux avaient beau coller à ma peau moite, les passant avaient beau me dévisager avec stupeur, j’étais sauvée, et rien d 'autre ne comptait.
Sauvée. J'y croyais.
Jusqu'à qu'un bras vienne se poser sur mon dos. La silhouette vient s'accroupir à côté de moi.
D'abord, je n'y fit pas attention, pensant qu'un habitant venait simplement s’enquir de mon état.
Puis, un bras amena devant mes yeux fixes un épée magnifique, que je connaissait trop bien. La mienne. Surprise, je me tournais enfin vers cet interlocuteur.
En face, le sourire franc d'un garçon au chapeau de paille vint m'accueillir.

"Tu l'avais oubliée en partant."

Le choc n'en fut que plus dur. Je me suis écarté en hurlant, reprise par une crise de panique. Cette fois, me suis-je dit, c'est fini. Il est revenu me chercher, il a compris. Fini. Fini! Pas d'échappatoire, nulle part.
Lui soupira d'un air confus, sans doute étonné de ma réaction. Il se releva, enlevant d'un geste machinal la terre sur ses genoux, puis se reprocha de ma carcasse pétrifié. J'ai attendu un coup, qui n'est pas venu. Tout juste, la sensation du pommeau entre mes mains, qu'il me remettait. Ses doigts refermèrent les miens dessus, puis il se recula. Je devais surement paraître bien bête, les yeux ronds, bouché-bée, accroupie à terre. Mais il continua de me sourire, sans que je comprenne pourquoi.
Peut-être était-ce simplement dans sa nature.
Puis, sa tache accomplie, il se retourna et parti, sans attendre de remerciements.
Je n'ai pas bougé. J'en étais incapable. Je le regardais s'en aller, là-bas, sans savoir que faire, ou même simplement que penser. Mon esprit étriqué n'arrivait pas à saisir, dans sa logique banale, son geste, son attitude. De toute mon existence, jamais personne ne m'avait aidé sans raison apparente. Je découvrait alors la notion de bonté. Pire, même, car toutes mes certitudes, tout ce sur, quoi je basait mon monde, venait de s'écrouler, avec simplement le sourire de ce jeune pirate.
Mon regard se reporta sur cette épée qui tentait dans mes bras. Les doigts si frêles qui l'entouraient se resserrèrent avant douleur, comme si quelques chose venait de leur être privé. J'avais besoin de savoir.
Mes jambes s'animèrent soudainement, porté par un espoir étrange, et, sans que je le consente moi-même, me dirigèrent vers la silhouette au loin de ce garçon brun. Je n'eu pas peur.
Mais... Le destin choisit de me laisser dans ma confusion. La foule l'avait avalée dans ses entrailles, et je comprit que je ne le reverrai pas. Toutes ces émotions m'avaient fatiguées. Alors, bredouille et sanglotante, le dos rond, je suis retourné vers mon bateau.


C'est ainsi que ce termine mes souvenirs. Du moins, ceux qui valent la peine d'être contés. J'ai reprit la mer, et les vagues m'ont à jamais éloigné de cette île maudite. Mais les idées ne disparaissent pas si facilement, et il me fallu plusieurs heures d'intense réflexions pour me relever.
J'ai fait le point. Désormais, je me sens prête. A n'en pas douter, la prochaine île sera à nouveau un lieu de rencontre. Je le combattrai, je m'en sens capable. Jamais je n'ai oublié mon but. Monkey D. Luffy n'est qu'une étape. Sa tête tombée, le monde tournera les yeux vers moi. J'ai perfectionné ma maîtrise du fruit. Les possibilités sont immenses, et je ne cesse de m'étonner de ma propre puissance. Il m'est souvent arrivé par mégarde d'endommager le navire, mais je sais que ma précision est suffisante.
Pourtant...
Au dessus de moi, quelques mouettes se baladent dans les cieux. Je les regardent. Pourtant... Je sais pas. La hargne, la haine, tout les sentiments qui m'avaient poussés à prendre la mer, chercher la gloire pour la vengeance, toute cette rancune, la rancune de l'opprimé ne m'habitent plus. J’essaye encore d'y croire. Mais cette idée se fait chaque jour plus faible, plus distante. Le temps presse, je le sais.
Mes paupières se referment, et le vent brûlant vient souffler sur mon visage. Silence marin. Quelques vagues, et encore, la mer est calme. Non, vraiment, un silence apaisant. A l'horizon, la forme indécise d'une terre commence à se dessiner. Mes yeux se posent parfois sur elle, en songeant que la vérité m'attends. A vrai dire, peu importe de mon sort. La défaite ne m'effraie pas, bien que la part de mon esprit qui résiste encore tente en vain de m’insuffler une haine envers le monde.
Je suis heureuse.

..............
Merci d'avoir lu, et n'oubliez pas les com's!


Dernière édition par V Power le Ven 28 Déc 2012 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
x-onepiece-x
Modérateur
avatar

Messages : 3319
Berrys : 3924
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 18
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Jeu 27 Déc 2012 - 22:29

Oh oh Cool
Je suis trop pressé de lire la suite *p*

________________________
Bien sur que je parle souvent seule , j'ai besoin de l’avis d'un génie XD
Si vous voulez un dessin d'un personnage précis ou autre envoyez moi un MP je serais ravie de vous le faire [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien][Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Ven 28 Déc 2012 - 15:03

Merci.^^ Edité!
Revenir en haut Aller en bas
Nazuky
Empereur
Empereur
avatar

Messages : 3295
Berrys : 3860
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon lit entrain de me faire empalay

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 22 Jan 2013 - 8:48

La dernière phrase *q*
Wow !
[désolé j'avais pas lu T-T]
Hate de voir la suite *-* !

________________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
IMPORTANT. JE SUIS SOUMISE A DARKARENA ET A PERSONNE D'AUTRE,OK.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Je suis soumise à Darkarena <3<3<3  Il m'empale tout les soirs <3 c:
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 22 Jan 2013 - 16:31

Merci beaucoup
J'y pensais justement, je vais bientôt la terminer!^^ le prochain chapitre sera le dernier.^^
Revenir en haut Aller en bas
Nazuky
Empereur
Empereur
avatar

Messages : 3295
Berrys : 3860
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon lit entrain de me faire empalay

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 22 Jan 2013 - 17:20

Déja ? o.O

________________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
IMPORTANT. JE SUIS SOUMISE A DARKARENA ET A PERSONNE D'AUTRE,OK.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Je suis soumise à Darkarena <3<3<3  Il m'empale tout les soirs <3 c:
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 22 Jan 2013 - 18:56

Bah, et oui.^^C'est un fanfic courte.^^
Revenir en haut Aller en bas
Nazuky
Empereur
Empereur
avatar

Messages : 3295
Berrys : 3860
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon lit entrain de me faire empalay

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Dim 3 Mar 2013 - 10:56

Où en es-tu ?

________________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
IMPORTANT. JE SUIS SOUMISE A DARKARENA ET A PERSONNE D'AUTRE,OK.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Je suis soumise à Darkarena <3<3<3  Il m'empale tout les soirs <3 c:
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Dim 3 Mar 2013 - 11:05

Bah, le dernier chapitre est toujours en plan, mais je l'ai. Donc y devrais plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Nazuky
Empereur
Empereur
avatar

Messages : 3295
Berrys : 3860
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 17
Localisation : Dans mon lit entrain de me faire empalay

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Dim 3 Mar 2013 - 11:06

D'accord je déplace donc pas Smile bon courage.

________________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
IMPORTANT. JE SUIS SOUMISE A DARKARENA ET A PERSONNE D'AUTRE,OK.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Je suis soumise à Darkarena <3<3<3  Il m'empale tout les soirs <3 c:
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Ven 31 Mai 2013 - 19:25

Hellooooooooooooo!

Enfin. Je l'avais écris, oui messieurs mesdames, je l'avait écrit et je ne l'avait pas posté? Il date, donc. Pardonnez-moi pour les fautes, les incohérences, signalez-les, mais il est là, et c'est la fin!

Ce matin, alors que l'aube faisait tomber ses premières douceurs sur un monde endormi, mon pied toucha enfin la terre. C'est une île simple, presque déserte, où les champs de blé dorés plis sous le vents en vagues. Une terre fertile. Quelques bâtisses de bois fatiguées se tiennent encore là, en viellards usés, quelques silhouettes discrètes qui passent sur les chemins de pierres, mais pas bien plus. Une île, en somme, qui vit dans la paix d'un fragment immergé que les puissants ignorent. Ici, à part le mien, il n'y a que trois bateaux. Deux appartiennent à des pêcheurs. Je le sais, les filets son remontés, et il émanent de leurs présences une épouvantable odeur de poisson. Le troisième...
Est celui de mon ennemi. Le tableau est presque grotesque, tant sa taille est démesurée par rapport aux autres. La tête de lion -ou est-ce autre chose?- fixe droit devant elle, sans sourciller. Lentement, mes yeux parcourent les traits du navire, admirant en silence le travail de maitre.
Un frisson d’adrénaline me traverse l'échine. Cette épée de glace invisible me réveille. Je me met en route. Très lentement, à gestes mesurés, je sort de mon rafiot. Les planches crissent et craquent si fort sous mon poids que je sais qu'il ne servira plus. Un dernier coup d'oeil vers lui m'envahit d'une certaine pitié. La scène principale scène de mon changement tombe en ruine... Mais qu'importe.

Mes jointures deviennent blanches tant elles serrent la lame qui attend sur ma hanche. Elle me donne du courage, ou au moins, l'illusion d'en avoir. Mon coeur s'épuise. Tout mes sens sont soudain en éveil, et je ressent comme jamais auparavant le souffle du vent qui glisse sur ma peau, l'odeur des blés, la terre qui roule sous mes pieds nus, le frottement de mes haillons, chaque détail de la scène -un viel homme assis à l'ombre, endormi, qui sort parfois de sa torpeur pour tirer un nuage de fumée blanchâtre, l'écume qui claque dans le port, un chiot mâchonnant un reste de poisson...-, et toutes ses petites choses qui me font sentir plus vivante que jamais. Terriblement vivante.
Il n'y a évidemment pas d'échelle sur son navire. Je n'hésite pas longtemps. Après un léger coup d'oeil en arrière, mon corps commence à se liquéfier, pour devenir de plus en plus gris, de plus en plus informe. Puis, cette flaque glisse sur les parois, et atteint l’intérieur. Pas un bruit. Pas un souffle. Un sommeil lourd et profond.
Dans mes entrailles qui reprennent forme peu à peu, je sens le sang qui pulse, me secouant de frissons imperceptibles de l'extérieur. Mais là est ma vie. Je sens cette chair qui s'anime, ma chair, pour comprendre que cette existence ne tient qu'a un fil. Cette vie, depuis quand l'avais-je ressentie à ce point? Comprendre et sentir la vie en soi, comme une machine inerte qui soudain s'anime...

Puis, sans que je puisse même penser, un éclair foudroyant me saute dessus. Et touche mon épaule.
Sous la surprise, j'échappe un cri, bien qu'en réalité la plaie se referme aussi vite. Je bondis sur le côté, arme en main. Face à moi, Roronoa Zoro me fixe d'un oeil unique, inébranlable et terrifiant. Sur son épée, le mercure coule encore un peu, goutte à goutte. Puis, soudainement, se transforme en sang.
Le Haki.

Nous restons plusieurs secondes immobiles, jaugeant l'autre d'un regard de pierre.

"Que fais-tu là?"

Il n'y a pas une once de pardon dans a voix. Il comprend. Il sais. Désormais, je ne suis rien de plus qu'un parasite. Pourtant, il n'a pas utilisé le Haki directement... Est-ce que....
Je chasse cette idée, et me concentre sur son regard. Lentement, je me relève, sans quitter ses yeux noirs. Lui non plus ne me lâche pas. Il suit chacun de mes mouvements, prêt à riposter.
"Je suis venue voir Monkey D. Luffy."
Ma voix tremble. J'ai beau tenter de contenir la terreur qui m'envahit, mes jambes fléchissent, mon ventre se tord.
Lui ne change pas, mais je comprends qu'il réfléchit. Pendant plusieurs secondes, nous restons ainsi, lui immobile dans ses pensées, et moi gardant avec difficulté le peu de dignité que je pouvais avoir.
Enfin, son épée retomba.
"D'accord."

...
Je n'ai pas attendu longtemps.
Il est sorti quelques minutes apres. Seul. Intérieurement, je lui en fut reconnaissante. Je ne me sentais pas apte à affronter le regard de son équipage. Il s’est immobilisé quelques instants, fixant ma silhouette perchée sur la rambarde. Puis, s'approchant de moi, à pas réguliers et tranquilles, Comment arrivait-il à se contenir ainsi? il se posta à quelques mètres à peine de moi.
"J'y suis." Voilà la seule pensée que j'arrive à émettre. Tout les reste est trop brouillé. Mes sens se perdent dans le présent.
Mais il faut le faire. Pour avancer. Pour savoir. Pour changer. J'ai saisi mon courage à deux mains, soutenant ses yeux opaques, et, la voix tremblante, repoussant le flot d'émotions diverses qui me traversaient, je me suis adressé à lui en ces mots:

"Monkey D. Luffy. Je te provoque en duel!"
Il n'a pas hésité.
"C'est entendu."

...

Alors voilà, c'était fait.

J'allai mourir. Bien sur, il y avait une chance pour que je gagnes, pour que Monkey D. m’épargnes, pour qu'un quelconque miracle arrives ou que sais-je e ncore, mais je n'y croyais pas. Nous étions tout en haut d'un colline, maintenant, face à fac, seuls, et j'allai mourir. C'est tout ce que je savais.

Il semblait déterminé. Une étincelle de volonté illuminait ses yeux noirs, et ils me fixait si fort que j'aurai pu tomber sous l'unique force de son regard.

J'étais tout simplement terrifiée. Et pourtant je n'ai pas reculé.

Autour de nous, le vent faisait frémir la nature. Absurdement, ça me rassurait de mourir ici, caché des yeux indiscrets. Mon but n'était-il pas de rendre honneur aux plus faibles, de leurs montrer la force acquise, de reverser les plus grands? Je ne sais plus. Monkey D. Luffy... N'avait rien de ce que je m'imaginais. Il n'était pas... odieux, ou... Je ne sais pas. Il n'était pas... il n'était ce que je haïssai.
Je ne le haïssais pas. Et c'était terrible.
Le combat a commencé. Je n'ai plus pensé;

En une fraction de secondes, il fut sur moi. Instinctivement, je pris mon épée. Il craignait les lames, non? Son poing s'enfonça sans résistance dan,s mon corps aqueux. Il était temps de rendre toute sa grâce à mon pouvoir.
Vous savez, le mercure est toxique. Il fallait que j’atteigne sa bouche. Mohn bras gauche, toujours libre, s'est lancé vers lui, il approchait de son visage, et puis... Rien. Il était déjà parti. Dans mon ventre, un trou béant se reformait lentement.

Il ne m'avait pas quitté des yeux.

J'avais préparé quelques techniques avec mon fruit. Même si il n'y avait qu'une faible chance, une infime chance que cela marche, je devais essayer. Après tout, c'était dans cet objectif que je les avaient mises au point. Enfin, disons que c'était tout de même un peu plus complexe qu'une simple transformation... Mais cela suffirait-il?

Alors qu'il retombait, quelques mètres plus long, je m'y préparai. Bientôt, mes deux bras et jambes de liquéfièrent à leur tour. Heureusement, j'étais capable de créer une quantité importante de mercure... Et de m'en servir intelligemment. En projetant d'importantes quantités de mercure derrière moi, j'avais déjà réussir à utiliser la poussée pour me projeter plus rapidement, voir même quasiment voler sur une courte distance. Mais en combat réel...

Pas le temps d'y penser, il revient, un coup de pied prêt à frapper.

Je bondis en avant, entrainée par le métal liquide. Un peu trop même, puisque je me retrouvai sans m'en rendre compte à être propulsé directement sur lui. L’instinct fait bien les choses, je me modifiait en métal avant l'impact.
Lui, surpris, reçut la vague de plein fouet. C'est assez étrange, cette sensation qu'un corps vous transverse littéralement. J'ai pensé soudain que je pouvais en profiter. Je me suis attaché de toutes mes forces sur lui -ne me demandez pas comment c'est physiquement possible, je sais juste que j'y suis arrivé- et compressé son visage.

Pendant une seconde, j'ai pensé que j’allais gagné.
Oui, j'allais gagner. Il était là, totalement à ma merci, risque l’asphyxie et empoissonnement, il allais mourir, il allais mourir et j'allais gagner, j'allais gagner, gagner, enfin, et...
Non.

J'allais le tuer. Le tuer, merde.
Je ne voulais pas le tuer. Pourtant, c'est ce que je tentais de faire, depuis le début, et j'allais réussir mais... Je ne voulais plus le tuer.

Je ne voulais pas le tuer. Oh, pitié, que je ne le tue pas. Monkey D. Luffy, Luffy, ne meure pas, je souhaitait ta mort jusqu'à maintenant, c'est vrai, mais j'avais tort. je n'ai jamais vraiment voulu, Luffy, tu sais, ce n'étais pas contre toi, pas contre toi en particulier, je voulais juste...
Je voulais...

Mon corps tout entier s'est brusquement relâché, a repris sa forme normale, et Luffy était là, devant moi, à l'agonie, par ma faute, par ma seule faute...
J'étais épuisé, et cela n'avait aucune importance. Il reprenait son souffle. Et je le regardai.
Puis il m'a regardé.

Il n'y avait plus de bruit, désormais, le vent s'était lui-même tu, la nature attendait en silence, il n'y avait que nos respirations erratiques, il me regardait, et il ne m'attaquait pas.

J'ai pensé, au fond de mon esprit, que peut-être lui non ne souhaitais pas me tuer.

-Pourquoi... pourquoi est-ce que tu ne fait rien? Pourquoi est-ce que tu..
La question était sortie telle quel. Il n'a pas répondu tout de suite. Une longue minute s'est écoulé, lui tenait d'une main sa gorge piquante, puis sa voix a surgit. Il semblait infiniment sérieux.

-Et toi, pourquoi tu m'as lâché?

Ma ventre s'est comprimé. J'ai soudain voulu hurler, simplement pour que ma voix soit entendue. Oui... je ne l'avais pas tué. Mes yeux ont fixés le sol.

Parce que j'avais peur. Parce que personne n'avait jamais cru en moi, parce que je ne m'en rendais compte que maintenant, de ce sentiment affamé, de ce besoin d’être forte, et que... ce n'étais pas vrai. Même avec un fruit du démon, même avec une épée. Je n'étais pas forte. Et que lui, même sur ce simple avis de recherche, semblait si confiant... Les animaux vivants dans l'ombre craignent autant qu'ils sont fascinés par la lumière. J'ai voulu le voir. Voir s'il était comme ça, réellement; s'il existait vraiment.
Et puis je l'avais vu. Et il était comme je le pensais. Il était tellement trop, et moi si misérable que mes larmes avaient débordées. Parce ce que j'aurai toujours cherché a devenir était là, devant moi, et il me souriait, il souriait à une parfait inconnue, juste comme ça. Juste comme ça.

Et...

Une décharge électrique s'est propagé dans mon corps et m'a fait me relever. J'ai tenté de courir, mais je suis effondrée après quelques pas à peine, affaiblie par ce court combat -mon endurance ne s'était visiblement pas améliorée...- et l'émotion. Et j'ai eu tellement honte, de me même pas réussir à m’enfuir, à m'enfuir aussi loin que possible de ce pirate trop parfait, trop bon, que le sanglot coincé dans ma gorge s'est échappé en un coup. Le sanglots s'est transformé en pleurs incontrôlables. J'ai pleuré, longtemps. Il était encore derrière moi, son regard fixé sur mon dos, ne disait rien. j'ai pensé, au milieu de mon reniflements, à le remercier. De quoi, je ne savais moi même pas exactement. Parce que...

Je voulais de l'attention, et il m'en avais accordé.
Et bien plus, même si lui-même ne s'en rendait pas compte.
Il m'avait apporté l'espoir.

Parce qu'avant, le monde était fade et raisonnable, parce que je n'étais rien dans ce monde, et parce que lui il me souriait quand même, et qu'il se battait contre moi, qu'il me laissait même gagner...

Des pas se sont approchés. Lentement. Dans un geste instinctif, j'ai cherhcé son bras, et je m'y suis accroché de toutes mes forces, comme une noyée à sa bouée, et que j'ai pleuré, que je me suis vidée, et que lui n'a rien dit.
Au milieu de ses sanglots, je n'ai réussit qu'à articuler une phrase.
Un phrase, c'est peu, mais pour moi c'était déjà beaucoup plus que je n'aurai jamais pu dire.

"Merci."

Et derrière, une ultime confession.

"Je crois que je t'aime."

...

Le jour se levait.
Devant, il y avait la mer.
Nous avions survécus. J'étais partie après le combat. Sans se dire adieu. J'avais envie de le revoir, un jour. Quand il serait devenu le Seigneur des Pirates...
Et quand je serait devenue quelqu'un. Qui? Bah, il y avait surement un endroit où je pourrai m'installer... Et trouver quelque chose à faire... Ça m'était, en réalité, plutôt égal.
Je voulais le revoir. Et cette fois, pouvoir le regarder droit dans les yeux, être fière.

Oui, je voulais le revoir...
Et, cette fois, peut-être pouvoir lui sourire en retour.

....





Alors? Merci, en tout cas, d'avoir lu jusqu'au bout!

#Acheviement get ---> Finir (enfin!) une fanfic!


Dernière édition par V Power le Mer 5 Juin 2013 - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mer 5 Juin 2013 - 7:27

Ah, et, au fait, elle est terminée maintenant.^^
Revenir en haut Aller en bas
Happy16
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 299
Berrys : 579
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 20
Localisation : tout près...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 11 Juin 2013 - 17:50

Whoua...j'adore ta fic...ton style d'écriture...tout, en fait... Je suis fan...(c'est pas juuuusteuh! moi aussi je veux être douer!!! >.<)
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 11 Juin 2013 - 17:56

Ah? Merci beaucoup pour tes compliments.^^ Je l'avais laissé en plan pendant longtemps, malgré tout je tenais vraiment à finir cette fic... J'ai écris ça à l'arrache, je savais pas vraiment ce que cela allait donner. Tu me rassures.^^
Revenir en haut Aller en bas
tess36
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 250
Berrys : 298
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 21
Localisation : Shin Sekai

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Ven 14 Juin 2013 - 19:56

Je viens de lire ta fic en entière Very Happy.......... tu as vraiment du talent *-*
Tu écris si bien!!!!!!!!! Elle est vraiment très très intéressante ta fic!!! [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Dim 16 Juin 2013 - 20:42

Merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir.^^J'en écrirais peut-être une autre, qui sait! Mais je doute qu'elle soit sur One Piece... Naruto, Fullmetal Alchemist, Slayers ou Hetalia, je pense...
Revenir en haut Aller en bas
tess36
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 250
Berrys : 298
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 21
Localisation : Shin Sekai

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Lun 17 Juin 2013 - 11:01

N...Na...Naruto?! Trop génial!!!
Vraiment tu as un style d'écriture unique et beau (description de l'espace et du temps) et en lisant on a vraiment l'impression de suivre un personnage qui "mute", en plus de ça, c'est bien inscrit dans le cadre de One Piece, donc voila ^^
Tu m'as donné foi aux fan fictions de mangas (ce que j'avais fini par perdre depuis longtemps) --'
bon courage pour la suite ;D


Dernière édition par tess36 le Mar 18 Juin 2013 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Lun 17 Juin 2013 - 17:20

Encore une fois merci pour tout ces compliments, ça me fait chaud au coeur.^^ J'essaye de bien écrire et de donner une vrai consistance à l'histoire, mais je peux te garantir qu'il y a des gens qu'écrivent mille fois mieux... Si tu aimes Naruto, je te conseilles cette fic: 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
tess36
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 250
Berrys : 298
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 21
Localisation : Shin Sekai

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 18 Juin 2013 - 14:32

Ah cool! Mais je n'arrive pas à voir le lien
Revenir en haut Aller en bas
V Power
Supernovae
Supernovae
avatar

Messages : 1062
Berrys : 1202
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 18
Localisation : Dans le Sud...

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 18 Juin 2013 - 15:56

Ah bon? C'est bizarre... Bon, dans ce cas, tape dasn ta barre de recherche: "Les couleurs de L'aurore, Fanfic fr", normalement tu devrais trouver.
Revenir en haut Aller en bas
tess36
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 250
Berrys : 298
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 21
Localisation : Shin Sekai

MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   Mar 18 Juin 2013 - 18:18

Ok! merci :3
(tu sais ça me met "seuls les admins ont le droit de voir ce lien")
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rancune de l'opprimée, by V Power   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rancune de l'opprimée, by V Power
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cablecom modifie ses offres Fiber Power et nouveau logo UPC
» Power up Ichigo
» info sur power supply 120/12volt ........
» mew mew power:zoé
» Huile Castrol power

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Reverse :: L E    B A R :: Fictions :: En cours-
Sauter vers: